Le Magazine - le numéro

Numéro #1184 – Février 2021

Jean-Marie GARDE
Président de la FGVB

Pour un moratoire sur la taxe US !1323 pixels par 1875

Cette année a débuté de manière contrastée sur les perspectives pour nos marchés à l’exportation. L’accord trouvé sur le Brexit fin décembre est une bonne nouvelle, il permet d’éviter l’application de droits de douanes qui auraient inéluctablement fait diminuer nos ventes sur ce marché historique des vins de Bordeaux, qui reste le quatrième en volume et en valeur.

Cette annonce a été contrebalancée par celle de l’élargissement à tous les vins et spiritueux de la taxation à 25 % annoncée par l’US trade à partir du 12 janvier, juste avant le changement de gouvernement aux États Unis.

Cette décision brutale laisse planer la menace de fortes pertes de parts de marché, sachant que les principaux concurrents des vins français (Espagne, Italie) ne seront pas taxés.

Et ces marchés une fois perdus seront par la suite très difficiles à reconquérir. La forte mobilisation de l’ensemble de la filière viticole française a permis d’obtenir des aides de l’État (accès au fonds de solidarité simplifié, aménagement du PGE…) que nous détaillons dans ce numéro, mais celles-ci ne compenseront pas les pertes qui peuvent être estimées à cent millions d’euros pour notre filière en 2021.

Dans ce contexte, la proposition de mise en place d’un moratoire sur les taxes par la Fédération Européenne des Vins à Origine (EFOW), soutenue par le gouvernement français et le Parlement européen, permettrait de sortir de cette impasse.

Il laisserait le temps nécessaire à la Commission européenne de négocier avec la nouvelle administration nord-américaine pour trouver une solution au conflit Boeing /Airbus, dont la viticulture est l’otage, en évitant l’effet couperet de la taxe sur nos exportations.

Le succès de cette démarche serait un signal fort et un encouragement pour notre profession dans cette période incertaine.

Sommaire

Crise Covid : les Côtes de Bourg cogitent et remettent à plat leur stratégie

Les réponses du gouvernement face à la nouvelle hausse des taxes US

Aides à la commercialisation : le point sur les dispositifs

Stratégie nationale de santé : un pas vers la prohibition ?

« Un bon vin se sert avec tout, avec modération surtout »

« Bordeaux à vos côtés » pour soutenir la reprise

Un très ambitieux projet œnotouristique à Libourne

Convention collective : il faudra être prêt pour le 1er avril

ICV, leader du conseil œnologique s’implante en Gironde

Table des matières 2020

Constatation des cours des vins de la Gironde et du Bergeracois

Marché des vins de Bordeaux : reprise forte du vrac en fin 2020

Récolte 2020 : surfaces et volumes revendiqués

Tournée des vins en Chine : une synergie réussie

Les seniors et le vin : à table !

Nouveaux cépages dans les cahiers des charges Bordeaux et Bordeaux supérieur

Fiche IFV – Protection du vignoble : Mesure des composés volatiles (COV) émis par la vigne lors des simulations des défenses

Dossier Biocontrôle

Une stratégie nationale de déploiement du biocontrôle

Bilan du projet Alt’Fongi
Biocontrôle Solutions de biocontrôle : le Sud-Ouest, terre d’entreprises innovantes

Cluster biocontrôle Nouvelle-Aquitaine : accélérer le développement de nouvelles solutions

Technique en brefLe

Vinopôle affirme son ambition avec deux nouveaux partenaires

DéfiPulvé : des formations ciblées et surmesure

Anosmie et dégustation, l’ISVV se mobilise

Biofilms de Brettanomyces, un mode de vie pour résister aux stress environnementaux

Lutte contre le gel : vignerons, techniciens et industriels mobilisés

La Bulle Verte met l’œnotourisme sur la voie des mobilités douces

L’enjambeur électrique de Sabi Agri

Comment Terra Hominis a sauvé le Château Saint-Grégoire

Difficultés financières : Bénéficiez de l’opération Agir vite

Attractivité de l’emploi agricole : les résultats de l’enquête en ligne

Les dispositifs d’aide à l’embauche

Article du magazine

×
×

Panier