Le Magazine - le numéro

Notre filière redevient attractive !

Jean-Marie GARDE
Président de la FGVB

L’année 2021 a été très difficile au plan climatique, et elle est heureusement derrière nous. Je fais le vœu que 2022 soit l’année du renouveau pour Bordeaux.

Et je souhaite mettre en avant les facteurs d’optimisme pour notre vignoble même si nous connaissons avec la remontée du Covid une vraie lassitude.
Tout d’abord, nous constatons une amélioration de l’image de Bordeaux : notre filière redevient attractive ! Les professionnels ressentent des retours d’intérêt pour Bordeaux dans le monde entier. Il existe une vraie dynamique collective, les présentations au dernier forum environnemental au CIVB l’ont encore mis en évidence, dans la mise en œuvre de la transition environnementale.
Cette évolution, qui s’inscrit dans le long terme, commence à porter ses fruits et nous permettra de répondre aux attentes sociétales. Cependant, la route est longue et nous demande de maintenir le cap.

D’autre part, nous constatons un redémarrage de la commercialisation, qui augmente de 9 % en un an, tirée par des exportations qui croissent de 15 % en volume, et de 36 % en valeur.
Malgré la faible récolte 2021, nos stocks qualitatifs de 2019 et 2020 vont nous permettre d’alimenter cette reprise, qui reste à confirmer. Cette situation devrait aboutir à une consolidation progressive et, espérons-le, durable des cours du vrac, donc de la rémunération des viticulteurs dans leur ensemble.

La poursuite de la stratégie interprofessionnelle de soutien à la commercialisation dans le cadre des « Tournées des Vins de Bordeaux », qui permettent à chaque vigneron d’aller au contact des consommateurs, s’inscrit pleinement dans cette reconquête des marchés. Et je vous invite à y participer.

Je vous souhaite à titre personnel une année nourrie d’optimisme, de projection d’avenir, d’une santé consolidée et d’une sérénité retrouvée.

Sommaire

P 6 – Réforme de la PAC : des avancées importantes pour la viticulture d’AOC

P 8 – Bordeaux Wine Week,
un rassemblement professionnel, culture et festif sur 10 jours

P 9 – Calamités agricoles à la vigne :
les modalités de déclaration seront connues en janvier

P 10 – Vignes en friches : un groupe de travail de la FGVB en action

P 12 – CIVB : « Pour une discipline collective nous préservant
des actes de dumping »

P 15 – Recensement agricole : le mur de la transmission se profile
à l’horizon 2030

P 16 – AG de la CNAOC. Comment réduire l’empreinte carbone de la viticulture ?

P 17 – Agenda

P 26 – Constatation des cours des vins de la Gironde et du bergeracois

P 27 – Marché des vins de Bordeaux : vrac et export orientés à la hausse

P 28 – Tendances et perspectives sur les marchés clés du vin à travers le monde

P 32 – Déclaration du statut du conjoint du chef d’exploitation : une nouvelle attestation à fournir

P 36 – Pulvérisation : L’innovation
au service de la réduction des doses

P 39 – SITEVI 2021 : une édition qui a fait le plein de retours positifs
selon les exposants

P 42 – Les lauréats de l’édition 2021 de SITEVI

P 46 – Bordeaux Cultivons demain :
les premières entreprises labellisées

P 48 – Le 3e bilan carbone de la filière des vins de Bordeaux

P 50 – 1 000 arbres au service de la vigne

P 51 – Fiche IFV – Protection du vignoble Bilan 2021 – Modélisation des maladies cryptogamiques

P 53 – La viticulture durable : comment l’évaluer et en rendre compte sur un domaine viticole

P 56 – Quelle place pour l’arbre dans nos parcelles viticoles en Gironde ?

P 34 – Vitiparty : une reprise en présentiel

P 35 – Être manager

Article du magazine

×
×

Panier

X