Le Magazine - le numéro

Avec « Bordeaux Fête le Vin », retour à la convivialité

Jean-Marie GARDE
Président de la FGVB

Après deux années de restrictions, Bordeaux va enfin retrouver sa Fête du Vin, les moments de partage et de convivialité avec les consommateurs qui sont l’âme de notre métier de vigneron, dans un cadre revisité : la mise en avant des vins sous certification environnementale ou AB est désormais de mise.
Cette orientation nouvelle met en lumière la révolution silencieuse des pratiques au vignoble : plus des trois quarts des surfaces sont aujourd’hui sous certification, la part des produits de biocontrôle utilisés est désormais nettement majoritaire et en 2020, les CMR représentaient 6 % des quantités vendues contre 13 % deux ans plus tôt. Une transformation dont nous sommes tous les acteurs et que nous devons faire connaître au grand public.
Au-delà de cette fête attendue, toute la filière est mobilisée, avec l’appui des collectivités territoriales (Mairie de Bordeaux, Métropole, Région) et des acteurs du tourisme, pour mettre nos vins sous les projecteurs au cours de la « Bordeaux Wine Week ».
Cette semaine du vin sera marquée par une multitude d’événements, culturels, festifs, économiques et scientifiques. Elle débutera avec une opération de promotion chez les cavistes et dans la restauration bordelaise, suivie du Week-end des Grands Crus, de rendez-vous d’affaires, les Vinexpo Meetings, mais aussi d’un symposium sur l’évolution du vignoble.
Ce foisonnement d’initiatives, à Bordeaux comme dans le vignoble (Fête de la Jurade de Saint-Émilion, Apéro Fronsac, Sauternes fête le vin…) – je ne peux toutes les citer – sera l’occasion de montrer aux consommateurs comme aux prescripteurs qu’au-delà de ses pratiques à la vigne, la viticulture girondine s’adapte, fait évoluer le style des vins, innove, avec le souci permanent de répondre aux attentes sociétales.

Sommaire

P.6 – Fabien Vincent, responsable de la commission Terroir au Syndicat des Bordeaux et Bordeaux supérieur
Cartographie des terroirs : Un outil au service des viticulteurs

P.8 – Marché mondial du vin : des turbulences pour l’année 2022
P.9 – Terroir et changement climatique : les scientifiques font le point
P.10 – AG du CIVB – Arrachage : « Il s’agit d’agir pour organiser cette réduction utile à tous ! »
P.11 – Congrès de la CNAOC : Accélérer l’innovation dans les AOC
P.12 – Bordeaux Wine Week : 10 jours de rencontres et de fêtes inédites autour du vin
P.14 – La cartographie des terroirs de l’Entre-deux-Mers est disponible
P.15 – Une charte d’engagement entre l’État et les entreprises de travaux agricoles
P.16 – La chronique de Jacques Dupont : 2021, une pause fraîcheur
P.17 – Une nouvelle feuille de route pour l’Union des Côtes de Bordeaux
P.18 – Agroécologie à la vigne : Saint-Émilion donne le cap pour son territoire

P.29 – Marché des Vins de Bordeaux : un premier trimestre difficile
P.30 – Dossier : Bien calculer son prix à l’export

P.36 – Transmettre son exploitation : il faut s’y prendre le plus tôt possible
P.38 – Entretien des cours d’eau : les règles applicables

P.40 – Environnement – Trophées Bordeaux Vignoble Engagé : la transition écologique s’accélère
P.42 – Campagne 2022 : les règles à respecter pour traiter
P.43 – Vi-TIC : l’innovation numérique viticole et vinicole en démonstration

Dossier Barriques
P.44 – Les acteurs de la tonnellerie s’adaptent aux aléas du marché
P.46 – La location bouscule le marché de la barrique
P.49 – Nettoyage et désinfection des barriques
P.52 – Prolonger la durée vie de ses barriques ? De nouvelles solutions existent
P.54 – Quantification et identification des phénomènes de transfert d’oxygène au travers des barriques

P.57 – Fiche IFV – Protection du vignoble – Projet Dephy Expe Bee : une expérimentation système pour intégrer d’une manière sécuritaire les solutions de biocontrôle
P.60 – Utilisation d’un extrait de sarments de vigne comme alternative au SO2

Article du magazine

×
×

Panier

X