Concours de Bordeaux Vins d’Aquitaine: la prouesse d’une épreuve maintenue

Quelle épopée que ce concours de Bordeaux Vins Aquitaine 2020 ! Il devait se dérouler dans les premiers jours d’avril, mais le confinement en a décidé autrement. À la chambre d’agriculture de Gironde, Françoise Harrewyn n’entendait pas baisser les bras. Les échantillons avaient été livrés, il revenait donc de les évaluer. « Cela a été un peu le parcours du combattant, admet l’organisatrice. Mais nous sommes parvenus à maintenir le concours, et nous en sommes fiers. Ce qui nous a motivés, sincèrement, c’est d’intervenir au service de la filière, qui traverse des temps difficiles. »

« On est allé jusqu’au bout pour la filière »

Alors que le concours se déroule habituellement au printemps, un même jour, dans un grand hall avec environ 1 000 dégustateurs, cette année, il s’est déroulé en trois lieux (lycée agricole de Blanquefort, Vinopôle à Blanquefort et salle de dégustation de Beychac et Caillau), du 30 août au 7 septembre.

Une organisation marathon qui sollicitait les dégustateurs « alors que c’était la fin des vacances et le début des vendanges. Mais nous avons eu un bon retour des professionnels et des adhérents des clubs de dégustation. » Et un dispositif sanitaire contraignant : « Nous devions assurer la désinfection des lieux de dégustation entre deux séries chaque demi-journée. Et les dégustateurs remettaient leurs masques pour les délibérations. »

Françoise Harrewyn tenait à son organisation tandis que certains concours jetaient l’éponge : « Mâcon, qui se déroule à peu près en même temps que nous, a repoussé son concours à plusieurs reprises avant de renoncer, en septembre. »

Depuis quelques jours, les résultats sont en ligne et les récipiendaires les reçoivent avec satisfaction. Une dégustatrice, à Beychac-et-Caillau, se félicitait de sa participation: «Beaucoup de concours ont été annulés au printemps. C’est vraiment bien que celui de Bordeaux ait été maintenu. Les médailles que vont récolter les viticulteurs seront un peu de soleil dans un marché morose. »

www.concours-de-bordeaux.com

×
×

Panier

X