Œnotourisme : les bonnes pratiques pour l’accueil de la clientèle

Suite au déconfinement progressif depuis le 19 mai, les modalités d’accueil à la propriété sont précisées dans le décret n° 2021-606 du 18 mai 2021 (publié au JO du 19 mai). Avec la réouverture des commerces non-essentiels, les visites à la propriété sont désormais possibles, avec certaines mesures et restrictions à mettre en place.
Le « Guide de bonnes pratiques pour l’accueil de la clientèle à l’attention des professionnels du vin » a été réactualisé par Vin et Société. Il est téléchargeable sur le site de la Fédération des Grands Vins de Bordeaux : www.fgvb.fr

Combien de personnes pouvez-vous accueillir ?
Dans les commerces, la jauge est ainsi fixée à compter du 19 mai 2021, en prenant en compte les seuls clients :
– Les établissements dont la surface de vente est inférieure à 8 m2 ne peuvent accueillir qu’un client à la fois ;
– Les autres établissements ne peuvent accueillir un nombre de clients supérieur à celui permettant de réserver à chacun une surface de 8 m2 ;
– La capacité maximale d’accueil de l’établissement est affichée et visible depuis l’extérieur de celui-ci.

À compter du 9 juin 2021, la jauge sanitaire minimale est ramenée à 4 m2/client.

À compter du 30 juin 2021, la jauge sanitaire est supprimée, l’accueil du public devant cependant toujours s’opérer dans le respect des mesures barrières et de distanciation.

La jauge ne se substitue pas au port du masque obligatoire dans les lieux publics clos et en extérieur selon les départements, mais s’y ajoute. L’exploitant est invité à veiller au respect de la distanciation sociale d’un mètre, y compris avec port du masque, et de deux mètres si le port du masque n’est pas possible.

Bonnes pratiques lors de la dégustation
Que vous proposiez des ateliers dégustation ou que vous fassiez déguster votre gamme de vins au caveau, plusieurs précautions sont à prendre. Le port du masque est obligatoire pour toute personne de 11 ans et plus. La distanciation physique doit être observée en tout lieu et en toute circonstance. Les visiteurs seront invités à enlever leur masque seulement au moment de la dégustation, et à le porter le reste du temps.

  • Privilégiez les dégustations en extérieur lorsque cela est possible.
  • À partir du 9 juin, les groupes pourront compter 15 personnes maximum, dans la limite d’1 personne pour 4 m2. À compter du 30 juin, retour à une jauge normale (environ 20 personnes par groupe). Si l’espace du comptoir n’est pas suffisant, vous pouvez installer des petites tables (type mange-debout) .
  • Aérez régulièrement la salle dans laquelle se déroule la dégustation, par une ventilation naturelle (portes/fenêtres) ou mécanique, idéalement en permanence ou au minimum plusieurs minutes toutes les heures.
  • Nettoyez et désinfectez très régulièrement les équipements et l’environnement de travail en contact avec le personnel ou les clients (comptoir, tables, crachoirs…).
  • Nettoyez soigneusement les verres utilisés pour le service (eau chaude 60 °C mini et détergent classique, cycle long de lavage).
  • Maintenez impérativement une distance physique avec vos visiteurs, en vous éloignant un peu du comptoir ou des tables.
  • Pour vos supports d’informations, privilégiez les formats jetables/emportables par les clients.
  • Manipulez vous-même les bouteilles de vins que vous proposez à la dégustation. Si les clients souhaitent voir la bouteille, proposez-leur de la tenir pour qu’ils puissent en photographier l’étiquette.
  • Distribuez vous-mêmes les verres à vos clients (assurez-vous de vous être lavé les mains) en les posant sur le comptoir et ne les faites pas circuler d’un client à l’autre.
  • Mettez à disposition un nombre suffisant de crachoirs : 1 crachoir par client ou par famille. Privilégiez les crachoirs en partie fermés, et disposez-les de telle sorte que les clients n’aient pas à les manipuler. Videz les crachoirs après chaque séance de dégustation et désinfectez-les.
  • Invitez vos clients à télécharger/activer l’application TousAntiCovid. Vous pouvez mettre en place un cahier de rappel papier ou numérique à l’entrée de votre établissement. Il pourra être mis à la disposition de l’Agence Régionale de Santé ou de l’Assurance maladie en cas de déclenchement d’une recherche de cas contact. Ces données seront détruites après un délai de 30 jours.
×
×

Panier

X