Je m'abonne au magazine de l'Union Girondine S'abonner

Article du magazine numéro #1164 - Avril 2019

Le vin se conjugue au féminin

Le vin se conjugue au féminin

Le vin se conjugue au féminin

Lors de la journée de la femme le 8 mars, le focus était porté sur les femmes et le vin. Mais les manifestations féminines en lien avec le vin ont tendance à croître. Les concours de dégustation assuré par des femmes se multiplient. Et  pour cause, en France, plus de 65 % des achats de vin sont assurés par des femmes. Le plus souvent, ce sont elles qui assurent les alliances mets vins.

Femmes et Vins de France Se déroulait à Bordeaux samedi 23 février la 5e édition du concours " Femmes et vins de France ". Un concours composé de femmes professionnelles du vin. C’est d’ailleurs sur cette notion d’expertise reconnue que s’appuie ce concours sélectif. On retrouvait ainsi dans le jury une négociante britannique, une importatrice chinoise, une chercheuse chinoise exerçant à Lyon, et deux bordelaises, dont la sommelière Kinette Gautier.

Les vins bordelais à avoir obtenu la distinction Diamant mémorable, la plus élevée du concours sont :
- château Haut-Pougnan, AOC Bordeaux, rouge 2017
- château La Perrière, AOC Lussac Saint-Émilion, 2016
- château Harmonie, AOC Saint-Émilion grand cru, 2016
- château les Moutins, AOP Entre-deux-mers, blanc 2018.

 

Elles font bouger le vin

Le 8 mars, La Cité du Vin avait ouvert ses portes à un aréopage de femmes investies dans le vin : Jocelyne Pérard, ancienne présidente de l’Université de Bourgogne, et fondatrice de la chaire Unesco " Culture et tradition du vin " ; Caroline Messemaecker, directrice de Wine services ; Virginie Routis, caviste et sommelière à la présidence de la République et Vitalie Taittinger, directrice du marketing et de la communication des champagnes Taittinger.

Jocelyne Pérard exprimait avec virulence les difficultés des années passées pour que les femmes s’imposent dans leurs métiers. Elle observait les virages des années quatre-vingts « On voulait assurer de la représentation. Mais dans les années quatre-vingt-dix, les femmes émergent et sont pour certains une menace. Depuis le début des années 2000, elles s’affirment. Les femmes se montrent de plus en plus dans le vin. Et je félicite celles qui se font leur place. Il y a encore 10 ans, en oenologie, nous avions une femme pour 25 étudiants. Aujourd’hui, la tendance s’inverse. » Virginie Routis, bordelaise, sommelière formée à Talence reconnaît avoir eu un parcours scolaire chaotique. Jusqu’à ce qu’elle découvre la sommellerie et s’y épanouisse, devenant voici 12 ans caviste et sommelière à l’Élysée. « Je ne travaille qu’entourée d’hommes. Au début, quand je suis arrivée, on ne m’a pas fait de cadeaux. On me laissait décharger les cartons toute seule. » Mais par ses compétences, ses connaissances, elle s’est imposée dans son métier et a assuré les services de trois quinquennats. La sommelière du plus haut de niveau de l’État aime à apprécier des vins conçus par les femmes : « Je le revendique, ces vins sont différents ». Vinalie Taittinger s’est longtemps éloignée de la production familiale, refusant presque un héritage pour se lancer dans des études d’art. Puis rattrapée par le virus du champagne, elle s’est investie dans le domaine familial avant d’en devenir directrice du marketing et de la communication, « mais il a fallu que je m’impose, cela a demandé une grosse part de sacrifice. » Enfin, Caroline Messemaecker, qui dirige Wine services, et qui met ses talents de marketing auprès de 130 domaines, en majorité bordelais, mais aussi en Champagne et à l’étranger, observe que les femmes se structurent pour émerger. « Dans le secteur du vin, il existe l’association Women do Wine, qui permet de promouvoir une visibilité des femmes. » Et la spécialiste du marketing le martèle : « Il faut écouter les consommatrices de vin ».

Oscars des Bordeaux de l'été - Une belle dégustation masquée

La 13e édition de la finale des Oscars des Bordeaux de l’Eté 2019 a eu lieu le mardi 5 mars 2019 à la Brasserie Bordelaise. Jour de Mardi Gras oblige, c’est sur le thème des masques de carnaval que les 120 dégusta trices d’un soir se sont retrouvées pour sélectionner leurs coups de coeur 2019 ! Viticultrices, négociantes, oenologues, journalistes, blogueuses et simples consommatrices (sélectionnées via Facebook), toutes se sont concentrées pour déguster les 105 vins présélectionnés (sur plus de 360 échantillons présentés au départ) et ce dans une ambiance très conviviale. C’est désormais un rendez-vous annuel très prisé pour toutes les amatrices de vins de Bordeaux frais qui pour cette édition ont joué le jeu de la dégusta tion masquée. Un peu avant 23 h, la sélection 2019 en 24 Oscars des Bor deaux blanc, Bordeaux rosé, Bordeaux clairet et Crémant de Bordeaux du millésime 2018 était dévoilée par Marc Médeville et Véronique Barthe, vice-présidents du syndicat des Bordeaux, accompagnés d’Agnès Jouglet-Sueur, membre du Bureau. Ces 24 références qui se distinguent par leur excellent rapport qualité/ prix seront mises à l’honneur tout au long de l’année et particulièrement au printemps et en été, en France comme à l’international. Ces vins seront également mis en avant sur le site de Planète Bordeaux, dans la Cave des 1001 Châteaux ainsi que dans les dégustations d’Apéro Bordeaux.

 

Les lauréats 2019

Bordeaux blanc 2018
Château Argadens - maison Sichel ; Château de l’Aubrade – EARL vignobles Lobre Jean-Christophe ; Château La Croix de Queynac – EARL vignobles Gabard ; Dourthe La Grande Cuvée – maison Dourthe ; Carrelet de l’Estuaire – les vignerons de Tutiac ; Mission St Vincent – SA Producta Vignobles

Bordeaux rosé 2018
Château Lecourt Caillet – SCEA vignobles Lecourt et filles ; Château Penin – SCEA Carteyron ; Château Tour de Bonnet – SAS les vignobles André Lurton ; Carrelet d’Estuaire " ; Confidences " - les vignerons de Tutiac ; Miette – les caves du château de Lamothe de Haux ; Pink de Kressmann – maison Kressmann

Bordeaux clairet 2018
Château Cajus – SCEA château Cajus ; Château Lamothe de Haux - les caves du château de Lamothe de Haux ; Château La Feynelle – SCEA vignobles Véronique Barthe ; Château des Tourtes – EARL Raguenot Larrez Miller ; Esprit de Graman – Terre de vignerons ; Marquis de Génissac – Louis Vallon

Crémant de Bordeaux 2018
Domaine de Cassard (blanc) – EARL des vignobles Billières Célène Gaïa (blanc) – SAS Célène ; Comtesse de St Pey (blanc) – Terre de vignerons ; Les Cordeliers " vintage " (rosé) – Les Cordeliers ; Louis Vallon (rosé) – Louis Vallon Premius (rosé) – maison Yvon Mau