Je m'abonne au magazine de l'Union Girondine S'abonner

Numéro #2015 - Avril 2015

La protection du vignoble : un enjeu économique et sociétal

12 euros TTC

Édito

Philippe Bardet,

viticulteur et co-président de la Commission technique du CIVB

Protection du vignoble : Un enjeu économique et sociétal

Le métier de vigneron a beaucoup évolué au fil des dernières décennies. Au-delà de la culture de la vigne et du travail dans les chais, le viticulteur est devenu un véritable chef d’entreprise, présent sur les marchés, souvent en lien direct avec les consommateurs, de plus en plus sensibilisés aux problèmes environnementaux et de sécurité alimentaire.

Notre filière viticole s’est adaptée elle aussi au fil du temps, et depuis le début de ma carrière, des progrès considérables ont été accomplis tant au niveau de la protection du vignoble qu’en matière de traitements classiques que de solutions de bio contrôle qui étaient quasi inexistantes à l’époque.

Grâce aux travaux de recherche en partie financés par les interprofessions, dont le CIVB est un important contributeur, l’amélioration de la connaissance de la biologie des ravageurs, la compréhension des équilibres typhlodromes /acariens phytophages a permis d’éradiquer toute intervention chimique sur ces parasites. La mise au point de la confusion sexuelle a réduit les interventions sur les lépidoptères ravageurs. Plus récemment sous l’impulsion du CIVB, de la FGVB, des ODG et de tous les organismes techniques, l’organisation des GDON a permis de mutualiser des moyens d’observation et de lutte contre la flavescence dorée notamment, ce qui a généré des économies d’insecticide jusqu’à 75%. Les nombreux outils d’aide à la décision ont contribué à réduire sensiblement les interventions au vignoble pour ne traiter qu’à bon escient. Les certiphytos sont en place. Le dernier Forum environnemental du CIVB a montré que la filière viticole bordelaise est plus que jamais impliquée dans une stratégie de développement durable.

Malgré ces progrès indiscutables, des recherches importantes doivent être engagées car l’évolution de la demande sociétale est plus rapide que les progrès réalisés. Des pistes intéressantes sont à l’étude, notamment celle visant à obtenir des cépages naturellement résistants.

Nous devons investir massivement dans la recherche pour trouver des solutions dont certaines seront en rupture totale avec l’évolution actuelle de la protection du vignoble.

Il faudra également convaincre tous nos fournisseurs d’innover afin de nous apporter des solutions compatibles avec les attentes sociétales mais à un prix acceptable pour une viticulture durable.

Cette volonté profonde de respect environnemental et de la santé humaine va de pair avec la pérennité de nos exploitations et l’image positive que nous souhaitons véhiculer à travers nos vins.

Ce numéro spécial du journal l’Union Girondine des vins de Bordeaux, fruit d’une collaboration entre tous les organismes techniques impliqués dans la protection du vignoble, doit permettre à chacun d’entre vous d’étayer son jugement et de réfléchir à ses propres stratégies de lutte.

Sommaire

Vers une agriculture durable ?

  • Une filière engagée dans des démarches de viticulture durable
  • Utiliser les SDP en viticulture : mythe ou réalité ?
  • La protection phytosanitaire en viticulture biologique : moyens, utilisations et pré-requis
  • Les phénomènes de résistance
  • Les outils en ligne

Les maladies cryptogamiques

  • Introduction aux maladies cryptogamiques
  • Mildiou
  • Oïdium
  • Black-rot
  • Pourriture grise de la vigne
  • Excoriose
  • L’armillaire ou Pourridié agaric
  • Les maladies du bois

Les maladies vectées

  • Le phytoplasme de la flavescence dorée et son vecteur, Scaphoideus titanus
  • Le phytoplasme du Bois Noir et son vecteur
  • Le court-noué de la vigne
  • L’enroulement viral de la vigne
  • La pourriture acide et les drosophiles

Les ravageurs

  • Les tordeuses de la grappe 
  • La Cicadelle verte 
  • Les acariens de la vigne 
  • Les ravageurs secondaires de la vigne 
  • Le phylloxéra de la vigne est toujours là 
  • Les bonnes pratiques pour favoriser les auxiliaires et préserver la biodiversité

La pulvérisation

  • La mise en oeuvre des traitements phytosanitaires, un contexte en plein évolution...

Les rappels réglementaires

  • Quelques points clés sur la réglementation phytopharmaceutique 
  • Evolution de la classification et de l’étiquetage des produits chimiques 
  • Le plan Ecophyto au coeur de l’Agro-écologie : tour d’horizon des outils disponibles en viticulture et perspectives

La sécurité des utlisateurs

  • Quand sécurité rime avec efficacité

Les auteurs