Je m'abonne au magazine de l'Union Girondine S'abonner

Numéro #1162 - Février 2019

Variétés résistantes aux maladies : les actions du CIVB

Traitements phytosanitaires : quand sécurité rime avec efficacité

9 euros TTC

Édito

Hervé Grandeau, président de la Fédération des grands vins de Bordeaux

Marché du vrac : faire preuve de patience

Le début de cette année 2019 est marqué par un attentisme des marchés, sur fond de crise sociale et d’incertitudes sur la conjoncture économique en Europe comme au plan international.
La situation économique globale explique en partie seulement le faible niveau de transactions observées depuis le début de la campagne 2018-2019 (412 000 hl enregistrés au cours des 6 premiers mois soit - 44 %). Pour les vins de Bordeaux, elle est également due à un facteur qui nous est propre : la très faible récolte 2017 a réduit les disponibilités et fait augmenter les cours.
Ce qui a pour conséquence, un fort ralentissement de la commercialisation en France qui représente deux tiers de nos ventes, et sur notre principal marché à l’exportation, la Chine. Ce ralentissement des ventes a augmenté mécaniquement les stocks du millésime 2017 détenu par le négoce, ce qui explique le retard au démarrage de la campagne du vrac 2018.
Pour autant, nous devons rester sereins car nos disponibilités globales (récolte + stocks) sont faibles, d’un niveau identique à celui de l’an dernier.
Avec près de 5 millions d’hl pour l’ensemble des appellations de Gironde (soit un rendement moyen de 45 hl /ha) la récolte 2018 est moins importante que prévu mais de très belle qualité.
En outre, il est logique que cette campagne débute de manière beaucoup plus progressive que celle de l’an passé, marquée par la très faible récolte 2017, les acheteurs ayant à l’époque cherché à couvrir leurs besoins dès la fin de l’automne. Nous devons donc collectivement savoir faire preuve de patience afin de laisser le marché se relancer.

Sommaire

Entretien

- Philippe Mauguin, président directeur général de l'Inra

Actualité

- Assemblée générale du CIVB
- Vente de vins en ligne

Promotion

- Syndicat des Bordeaux et Bordeaux supérieur

Nouvelles des AOC

Économie

- Marché
- Constatation des cours des vins de la Gironde et du bergeracois

Marketing

- Le Japon, un marché en progression, mais qui tend à se stabiliser à court terme

Gestion

- Management : comment gagner du temps ?

Réglementation

- Dématérialisation des DRM
- Digitaliser l’information des vins et spiritueux
- Enregistrement européen des modifications des cahiers des charges des AOP ; registre unique de manipulations ; Bpifrance
- Étiquetage : comment limiter les risques liés à l’usage des marques domaniales ?

Fiscalité

- Des progrès en matière de transmission

Enquête

- Élections européennes : les enjeux de la viticulture

Technique

- Traitements phytosanitaires : quand sécurité rime avec efficacité
- Fiche IFV : DeciTrait® : un nouvel outil d’aide à la décision dédié à la protection de la vigne
- Variétés résistantes aux maladies : le point sur les actions en cours du CIVB
- Transition écologique au vignoble : comment relever le défi ?
- Bientôt un pulvérisateur " zéro dérive "
- Anti-mildiou : un tunnel protecteur et amovible en expérimentation
- Assemblée générale du syndicat des pépiniéristes-viticulteurs de Gironde et du Sud-Ouest
- Vins liquoreux de Bordeaux
- Mildiou de la vigne : une réunion pour comprendre

Oenotourisme

- 3ème Rendez-vous des Grands crus classés 1855
- Un workshop national au Hangar 14
- Saint-Émilion fête ses 20 ans au patrimoine mondial de l’Unesco
- La Cité du Vin : programmation du 1er semestre 2019

Manifestation

- Vignerons Indépendants Nouvelle-Aquitaine ; Académie Amorim
- Festival Les Grandes Heures de Saint-Émilion

Nouvelles des annonceurs

- Caisse régionale du Crédit Agricole

Petites annonces

Table des matières 2018 pages 30 et 34