Je m'abonne au magazine de l'Union Girondine S'abonner

Numéro #1132 - Mai 2016

2015, un très grand millésime

Les règles du nouvel arrêté "phytos"

9 euros TTC

Édito

Laurent Gapenne

Président de la Fgvb

Réforme du droit viticole, vers une simplification ?

La Commission Européenne a annoncé il y a quelques mois son intention de " simplification " de la réglementation viticole européenne ce qui, en apparence, constituait une bonne nouvelle. Nos organisations viticoles nationales (CNAOC) et européenne (EFOW), craignant à juste titre que cette simplification ne cache en fait une nouvelle étape de libéralisation, ont mobilisé les parlementaires européens et nationaux et alerté les services de l’Etat des risques liés à cette évolution. Les conséquences de la simplification projetée par la Commission seraient, par exemple, d’offrir la possibilité pour les VSIG de mentionner sur l’étiquetage une référence géographique plus petite que l’Etat membre, ce qui remettrait directement en cause le concept même d’AOC ! Face à cette forte mobilisation professionnelle, le Commissaire Européen à l’Agriculture a annoncé début mars dernier le retrait des textes proposés tout en précisant que la Commission poursuivait son travail en vue de proposer une simplification de la législation, sans toutefois mentionner de calendrier ou de méthode, ce qui doit nous conduire à rester particulièrement vigilants.

Nous sommes évidemment favorables à une simplification de la réglementation, sachant qu’elle date pour partie de la première moitié du vingtième siècle (par exemple : les règles relatives à l’enrichissement) mais il devra s’agir d’une véritable simplification pour les viticulteurs, pas seulement pour les services de la Commission !

Il est également hors de question d’accepter un marché de dupes qui, sous prétexte de " simplifier ", remettrait en question notre modèle fondé sur l’origine, et nous resterons mobilisés pour que la Commission n’oublie pas dans le cadre de ce travail de modernisation une partie de la réglementation notamment, en matière d’étiquetage, celle portant sur la protection des mentions traditionnelles. Il est donc urgent que la Commission revoie sa méthode et mette en place un dialogue avec les organisations professionnelles européennes et les Etats membres si elle souhaite procéder à une modernisation des règles qui conforte la viticulture européenne

Sommaire

Entretien

  • Alain Juppé, maire de Bordeaux

Actualités

  • Efow, Fédération des vins d’origine
  • Entretien Bernard Farges, président d’Efow
  • Côtes de Bordeaux, une stratégie de promotion offensive
  • Vignerons indépendants de Gironde, un nouveau président

Primeurs

  • Millésime 2015 : la chronique de Jacques Dupont
  • Semaine des primeurs à Bordeaux : retour sur les dégustations

Echo des AOC

Economie

  • Marché
  • Cotations
  • Tranches de prix des contrats vrac
  • Civb Info : Notoriété, image et consommation des vins de Bordeaux et de leurs concurrents

Marché

  • Le vin au verre

Réglementation

  • Autorisations de plantation : exceptions au principe d’incessibilité
  • Campagne phytosanitaire 2016 : les règles du nouvel arrêté départemental

Technique

  • Millésime 2015 à Bordeaux
  • Note technique commune 2016 sur la gestion de la résistance des maladies de la vigne
  • Comment se comporte l’oïdium en Aquitaine ?
  • Bien évaluer les dégâts d’Eudémis
  • Appel à projet AREA-PCAE 2016
  • Fiche IFV : Black rot : Etat des lieux des connaissances et attaques en 2015
  • Viticulture de précision : les capteurs à la loupe
  • Tech&Bio, rendez-vous des techniques viticoles innovantes
  • Challenge International du Vin
  • Concours de Bordeaux Vins d’Aquitaine
  • Collecte EVPP 2016
  • Opération confusion sexuelle à Saint-Estèphe

Oenotourisme

Manifestation

Nouvelles des annonceurs

Nécrologie

Bibliographie

Petites annonces