Je m'abonne au magazine de l'Union Girondine S'abonner

Numéro #1151 - Février 2018

Vin et santé : faire la révolution de la prévention contre l'abus d'alcool

L'agroécologie en viticulture : où en sommes-nous ?

9 euros TTC

Édito

Hervé Grandeau, président de la Fgvb

Une dynamique commerciale à alimenter

Les premiers chiffres des Douanes font état d’une récolte globale 2017 en Gironde de près de 3,5 Millions d’hl*, en diminution de 40% par rapport à 2016. Si cette faible récolte aura malheureusement trop souvent de lourdes conséquences pour les exploitations fortement touchées par le gel, elle reste globalement un peu plus importante que certaines prévisions ne le laissaient penser. Pour évaluer les disponibilités en ce début d’année, il faut ajouter à la récolte les VCI revendiqués estimés à près de 300 000 hl, ainsi que la variation à la hausse des stocks à la viticulture et au négoce (+ 837 000 hl au total) entre 2016 et 2017. Cela nous donne un total disponible à fin octobre dernier sur un an de 4,637 millions d’hl pour un niveau actuel de commercialisation légèrement supérieur à 5 millions d’hl.
Le faible écart entre nos disponibilités et notre niveau de commercialisation actuel m’amène à conclure que nous devrions avoir la capacité d’approvisionner nos marchés, même si certaines tensions qui se sont traduites sur les prix se font sentir. Sachant que les principaux marchés de vrac entre le négoce et la distribution sont conclus au cours du premier trimestre, il me semble important d’alimenter à court terme les marchés de vrac.
Faire de la rétention en pensant que la valorisation puisse encore s’améliorer me paraît être une erreur… d’autant que si nous n’alimentons pas nos marchés au bon moment, nos concurrents ne se priveront pas d’occuper le terrain. Nous avons constaté après 2013 combien il était difficile et long de regagner les parts de marché perdues faute de pouvoir approvisionner nos clients. Il incombe à chaque vigneron ou cave qui commercialise de faire le nécessaire pour éviter que ce scénario ne se reproduise.

* données provisoires

Sommaire

Entretien

 - Rémi Garuz, viticulteur et président du Crédit Agricole d’Aquitaine

Actualités

- Cnaoc : en 1ère ligne sur les fronts européens et nationaux
- Vin et santé : la consommation responsable en danger ?
- Assemblée générale du Civb

Nouvelles des AOC

Promotion

- Conseil des vins du Médoc : cap maintenu sur la formation en 2018

Economie

- Marché
- Cotations
- Tranches de prix des contrats vrac
- Vinitiques #12

Santé

- Vin et santé : ce qu'en dit la science

Réglementation

- Droits de circultaion pour 2018
- Aides aux investissements
- AOC Sainte-Croix-du-Mont ; Projet Tiga retenu

Juridique

- Crowdfunding et vin : intérêt pour la filière viticole
- TABLE DES MATIERES  2017
- Prévention des difficultés des entreprises

Technique

- Fiche IFV : Smart-AKIS : un réseau thématique d'agriculture de précision
- L'agroécologie en viticulture : où en sommes-nous ?
- Margaux s'engage pour la biodiversité : bilan des actions 2017
- Plan National Dépérissement du Vignoble
- Assemblée générale du syndicat des pépinièristes-viticulteurs de la Gironde et du Sud-Ouest
- Caves de Rauzan

Formation

Oenotourisme

- La Cité du Vin : exposition Le vin & la musique
- Château Guiraud

Manifestation

- Festival Les Grandes Heures de Saint-Emilion
- Association Bourg, Arts et Vins ; Mécénart ; Ferrandi

Petites annonces